Un proche de Johnny Hallyday évoque la « douleur morale » du rockeur face à son état de santé à la fin de sa vie

Invité au micro de Jean-Jacques Bourdin, ce jeudi 7 décembre, sur RMC, Michel Mallory, ancien parolier de Johnny Hallyday, a évoqué les derniers jours du rockeur.

Johnny Hallyday est décédé dans la nuit du mardi 5 au mercredi 6 décembre, à l’âge de 74 ans. Parmi les proches qui l’ont soutenu dans son combat contre le cancer et qui ont veillé à son chevet, Michel Mallory, parolier, à qui le Taulier doit son célèbre tube Toute la musique que j’aime et avec qui il vécu plus de 45 ans d’amitié. Invité au micro de Jean-Jacques Bourdin, ce jeudi 7 décembre, sur RMC, l’auteur-compositieur-interprète a témoigné des derniers jours de celui qu’il considère comme “le frère qu’il n’a jamais eu”. En dehors de la douleur physique qu’il pouvait ressentir, il y avait chez lui une douleur morale énorme de se voir comme ça, a-t-il confié ému.

Hospitalisé à la clinique Bizet de Paris durant plusieurs jours, Johnny Hallyday s’était exilé dans sa résidence de Marnes-la-Coquette, la Savannah, le 18 novembre dernier. Très affaibli, le rockeur, était alité et sous assistance respiratoire dans une chambre médicalisée. Souffrant de douleurs, il avait également été placé sous morphine et avait perdu près d’une quinzaine de kilos. Plongé dans la souffrance, il avait néanmoins pu compter sur la présence de ses proches : ses enfants David et Laura, son producteur Jean-Claude Camus et bien évidemment sa femme Laeticia, dont les bras ont été son dernier refuge.

Crédits photos : FAMEFLYNET / BESTIMAGE

Click Here: ADELAIDE CROWS 2019 MEN’S HOME GUERNSEY

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *