Saint-Valentin : Offrez le nom de votre ex à un cafard

Pour la Saint-Valentin, un zoo vous propose de baptiser un cafard au doux nom d’un ex-copain.

Un cafard au nom de son ex.

Pour détonner avec le romantisme ambiant d’une future Saint Valentin, le centre de Conservation de Hemsley (Angleterre) a eu l’idée brillante de vous aider à transformer votre ex en cafard. Pour 1,70 euros, vous avez la possibilité de baptiser un cafard avec le prénom de votre ancien petit-ami.

Voir cette publication sur Instagram Now, we know it’s a little over a month away, but we know you like to be organised! For those that don’t quite require revenge, there’s another way to make you feel better about getting back at your ex this Valentine’s Day. The HCC is offering the chance to name a cockroach in honor of your, or your friend’s worthless ex-“someone” on this special holiday of love. We are highlighting these creatures through our ‘name a cockroach programme’ (we think adopt is a little too strong, after all – you probably don’t want to adopt your ex) to raise money for our projects at the zoo. So, head on over to https://www.hemsleyconservationcentre.com/valentinescockroach #cockroach #hemsleyconservationcentre #valentinescockroach Une publication partagée par Hemsley Conservation Centre (@hemsleycc) le 11 Janv. 2019 à 10 :46 PST

Une fois officialisé, vous recevrez un certificat en bonne et due forme : “J’ai nommé un cafard au Centre de Conservation de Hemsley à la mémoire de mon bon à rien d’ex.“.Et pour se venger encore plus, un panneau avec le prénom de votre amour perdu sera affiché dans le centre, à côté du terrarium des cafards.”Disons que nous proposons une méthode de thérapie relationnelle qui n’a pas véritablement recours à la revanche, mais qui permet tout de même de tacler votre ex et de vous sentir mieux à l’occasion de la fête des amoureux.“, explique le centre de conservation.L’argent récolté servira à financer divers projets du zoo, de plus, en échange de votre contribution, vous recevrez un billet demi-tarif pour aller visiter le centre.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *