Les chirurgiens-dentistes s'engagent pour la santé des personnes handicapées

A l’initiative de l’UFSBD (Union française pour la santé bucco-dentaire), l’ensemble de la profession dentaire et ses représentants ont signé, fin août, une charte pour améliorer la santé bucco-dentaire des personnes en situation de handicap.

L'état de santé bucco-dentaire des personnes en situation de handicap est un enjeu de santé publique.

Un engagement initié en 2014Pour l’

UFSBD, la signature de cette charte mobilisant tous les chirurgiens-dentistes s’inscrit dans la continuité de son engagement pris en décembre 2014 pour l’accès à la santé des personnes en situation de

handicap. A cette occasion, l’UFSBD s’est notamment engagé à “apporter une réponse aux attentes de l’ensemble des acteurs du soin et de l’accompagnement, ainsi qu’à promouvoir l’accès des personnes en situation de handicap aux soins courants et spécifiques en milieu ordinaire, quelle que soit la spécialité médicale ou paramédicale“.Un parcours de soins individualiséPartant du principe que l’état de

santé bucco-dentaire des personnes en situation de handicap est un enjeu de santé publique et d’intégration sociale, l’UFSBD a été à l’initiative d’une réflexion, puis, de la fédération de l’ensemble de la profession et ses représentants pour améliorer l’accès à la prévention afin de privilégier les solutions en amont permettant de limiter les besoins de soins dentaires en aval.Les chirurgiens-dentistes ont ainsi mis en place un parcours de santé individualisé et cela, quel que soit le handicap, l’âge ou le milieu de vie de la personne.Un engagement sur 7 piliersAujourd’hui, les chirurgiens-dentistes sont mobilisés en s’engageant sur 7 piliers pour améliorer la santé bucco-dentaire des personnes en situation de handicap :1. Mobiliser tous les acteurs du parcours de santé.2. Veiller à la prise en compte de la santé bucco-dentaire au sein du parcours de soins le plus précocement possible.3. Imposer l’éducation à la santé et la prévention comme les incontournables du parcours de la santé bucco-dentaire.4. Faciliter et développer l’accès aux soins ambulatoires.5. Créer une habitude de visite régulière chez le chirurgien-dentiste, dès le plus jeune âge, en favorisant le milieu ordinaire.6. Impliquer les établissements médico-sociaux en tant que partenaires du parcours de santé et intégrer le chirurgien-dentiste au sein des équipes médicales.7. Identifier, former, sensibiliser les établissements et leurs coordonnateurs de soins.Ainsi, pour l’UFSBD, outre l’amélioration de la santé bucco-dentaire des personnes en situation de handicap, cette charte “répond à la nécessité du décloisonnement entre l’hôpital, le médico-social et le milieu ordinaire“. La signature de cette charte a eu lieu le 26 août 2015 au siège du Conseil national de l’ordre des chirurgiens-dentistes.Dr Jesus CardenasSource : Communiqué de presse de l’UFSBD (Union française pour la santé bucco-dentaire) du 27 août 2015.Click Here: cheap INTERNATIONAL jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *