Malade comme un singe

Une équipe de chercheurs américains auraittrouvé un lien direct entre le stress et les risques dedévelopper des maladies… chez le babouin. Ils ont eneffet observé que les mâles dominants, souventagressifs et violents, agissent essentiellement grâce auxhormones du stress. Or ces mêmes stressés de la junglesouffrent d’une plus mauvaise défense immunitaire,d’une pression artérielle élevée etd’un excès de mauvais cholestérol. Selon leschercheurs, ces babouins dominants ont leurs équivalentschez l’Homme : les personnes agressives, compétitivesaussi bien au travail que dans leurs loisirs et qui ont besoin detout contrôler.
Les cadres dynamiques feraient donc bien de tirer des leçonsdes mésaventures de ces primates en limitant leur stressavant d’y laisser leur santé. Mais ce n’est pasaux vieux singes…
Source : Robert Sapolsky (Université deStandford, USA), communication, Annual Meeting & ScienceInnovation Exhibition, American Association for the Advancement ofScience, february 2001Click Here: cheap all stars rugby jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *